10 sur l’échelle de Beaufort

10 sur l’échelle de Beaufort

Carole Baillargeon 

Des conditions de navigation par grands vents sont suggérées par des cylindres, la forme d’une embarcation et des cordages. À l’oblique, ce sont des mâts de bateau qui forment un orgue éolien mis en vibration par le vent. Un volume ouvert évoque un bateau positionné pour rappeler la gîte, une inclinaison latérale de l’embarcation soumise au vent et à l’eau. Au sol, un enchevêtrement de cordages de chanvre et de nylon exprime le tumulte des vagues et la rencontre de matières, de savoir-faire du passé et du présent.

Au final, trois scènes superposées, sans rapport d’échelle commune, soulignent la confrontation des éléments de la nature et des activités navales, forces parfois alliées, parfois rivales.

Une oeuvre présentée dans le cadre de Passages Insolites 2017.