Max Streicher (Toronto)

Max Streicher (Toronto)

L’artiste Max Streicher crée des oeuvres en structures gonflables monumentales animées par des systèmes de souffleries. La sculpture gonflable, généralement associée à l’enfance pour son côté ludique, puisqu’il s’apparente au ballon, revêt un caractère étrange ou parfois même inquiétant lorsque l’artiste le place dans un contexte insolite. De surcroît, l’oeuvre qui est installée dans des lieux spécifiques peut présenter des tensions physiques – l’air exerçant une pression sur la membrane tendue est visible – et propose ainsi par la métaphore, des tensions existentielles. Le travail de Max Streicher se lit donc à plusieurs niveaux d’interprétation passant d’un univers invitant et amusant à l’expression de sentiments plus obscurs.

Son travail a été exposé à maintes reprises aux quatre coins du Canada, lors d’expositions individuelles dans des musées comme le Musée des beaux-arts de l’Ontario, l’Edmonton Art Gallery et le Mendel Art Gallery à Saskatoon. Il a participé à des expositions collectives et réalisé des projets in situ partout au Canada, en Europe, en Asie et en Amérique du Sud.

Max Streicher est représenté par Ponce+Robles à Madrid et par la galerie Ricco/Maresca à New York.

Site web de l’artiste: maxstreicher.com

Fin de partie (Nagg et Nell) – Endgame (Nagg & Nell)

Entre le 70 et le 74, rue Saint-Paul

La scène paraît absurde : deux têtes de clown gonflables sont coincées entre des parois d’immeubles. Pour ajouter à l’étrangeté, ces clowns censés nous faire rire peuvent devenir inquiétants, selon notre point de vue et notre sensibilité. Le titre Fin de partie (Nagg & Nell) fait référence à pièce de Samuel Beckett où deux personnages, Nagg et Nell, vivent dans une benne à ordure après avoir perdu leurs deux jambes…

Carte Max Streicher (Toronto)